Ace Combat 7 : les nouveaux chevaliers du ciel

Alors que Tom Cruise s’apprête à reprendre son rôle de pilote de chasse dans Top Gun 2 prévu en 2020, Bandai Namco lui grille la politesse en ce début d’année.

L’éditeur japonais vient de faire décoller le 7e opus de la franchise Ace Combat, lancée en 1993 sur bornes d’arcade. Sous-titrée Skies Unknown (Les cieux inconnus), cette simulation de combat aérien place les pilotes virtuels au cœur d’un conflit géopolitique, dont le sort se réglera dans les nuages. Si le scénario reste secondaire, ce point a tout de même été remarquablement travaillé, les développeurs agrémentant presque chaque séquence d’intermissions de cinématiques soignées, afin de renforcer l’immersion dans ce monde où les pilotes bataillent avec des drones de plus en plus intelligents et véloces.

Porté par des graphismes de haut vol, Ace Combat 7 ne décevra pas les inconditionnels qui cherchent à vivre des sensations fortes, sans risquer la chute libre. Les dogfights (combats rapprochés à haute vitesse) sont toujours au rendez-vous et la variété du gameplay offre une belle palette de missions. Quelque 50 aéronefs ont été modélisés avec force détails à partir de modèles existants, comme les iconiques F-16, Sukoi 35-S et Rafale, tandis que certains avions au design futuriste ne demandent qu’à percer les nuages à  Mach 2. Une trentaine d’entre-eux invitent à saisir leurs commandes pour les pousser dans les airs.

Alors que les épisodes 5 et 6 de la franchise avaient été critiqués pour leur côté redondant et des missions parfois soporifiques, les équipes en charge du développement de Skies Unknown ont fait l’effort de repenser la série. Les missions se succèdent ainsi dans des environnements variés, adjoignant des objectifs accrocheurs. On ne se lasse d’ailleurs pas d’enchaîner les loopings et les vrilles pour descendre ses adversaires, tandis que les vols à basse altitude dans un canyon rocheux obligent à la délicatesse.

Les consoles de dernières générations livrent d’ailleurs une très belle prestation, livrant une animation fluide malgré la présence de nombreux appareils en plein ciel. A noter, les possesseurs de casques PlayStation VR peuvent aussi vivre une expérience en réalité virtuelle renversante à 360 °, avec trois missions spéciales et bourrées d’action spectaculaire. Enfin, l’ajout d’un mode multijoueur en ligne, jusqu’à huit joueurs, achève de séduire les «Maverick» dans l’âme.

Ace Combat 7 : Skies Unknown, Bandai Namco, sur PS4, PC et Xbox One.

Publicités

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s