24 h du mans Minute par minute

Bonjour,

nous sommes le 15  Juin est c’est les 24 h heures du mans et suive ici minute par minute la courses soiye au rendez vous !

 

14h50D9GoiE7X4AQ1-LDD9GoiFDXsAEnVv3D9GoiFGXYAASi8r

La Princesse Charlène de Monaco, starter de cette 87ème édition des 24heuresdumans !

14h52

D9GpVQHXsAA84Gg.jpg

D9GoVeQWsAEaq1b.jpg

La Patrouille de France nous offre un magnifique spectacle à moins de 10 minutes du départ des 24heuresdumans !

14hh57 Echauffement

D9GrFTVXsAAD19m.jpg

Tour de chauffe avant le grand départ des 24heuresdumans !

15h00: Courses D9GsLyOWsAAbPem.jpg large.jpg

Et c’est parti pour la 87ème édition des 24heuredumans !  

-23:58:47

15h30

Changement de leader en GTE Pro!  CorvetteRacing #36 dépasse AMR_Official#95 !

15h40

Premier Pitstop pour TOYOTA_GR #7 !

15h48

Quelle bagarre entre #95 et #92!

 

15h52

La #1 au ralenti…

16h00

YELLOW FLAG ! La #88 part en tête à queue! 🔃 Elle est désormais 10e de sa catégorie!

16h07

. VS ! ROUND 1⃣

16h10

#LEMANS24 CLASSEMENT GENERAL ⏱️Heure 1 1️⃣ #7 #LMP1 2️⃣ #8 #LMP1 3️⃣ #3 #LMP1

#7 #36 #63 #77

16h11

De nouveau la #88 qui part en vrille au virage !

16h12

CLASSEMENT ⏱️Heure 1 1️⃣ #36 2️⃣ #28 3️⃣ #26

CLASSEMENT ⏱️Heure 1 1️⃣ #36 2️⃣ #28 3️⃣ #26

CLASSEMENT ⏱️Heure 1 1️⃣ #63 2️⃣ #92 3️⃣ #93

CLASSEMENT ⏱️Heure 1 1️⃣ #77 2️⃣ #54 3️⃣ #86

 

17h06

LMP1

Les deux Toyota TS050 Hybrid continuent d’imprimer leur rythme en tête. La Toyota TS050 Hybrid #7 Toyota Gazoo Racing mène avec Mike Conway, une trentaine de secondes devant Sébastien Buemi (Toyota TS050 Hybrid #8 Toyota Gazoo Racing).

L’opposition menée par les voitures non-hybrides connaît quelques soucis : un changement de capot avant a été réalisé sur la BR Engineering BR1 – AER #17 du SMP Racing après un relai de 10 tours mené par Stéphane Sarrazin. Chez les Suisses de Rebellion Racing, crevaison pour Bruno Senna (Rebellion R13-Gibson #1 Rebellion Racing). Le Brésilien a couvert une grande partie du circuit à vitesse réduite. Toujours au volant, il fait tout pour remonter et est actuellement 10e au classement général.

1 – Toyota TS050 Hybrid #7 Toyota Gazoo Racing – Mike Conway / Kamui Kobayashi / Jose-Maria Lopez
2 – Toyota TS050 Hybrid #8 Toyota Gazoo Racing – Sébastien Buemi / Kazuki Nakajima / Fernando Alonso
3 – Rebellion R13 #3 Rebellion Racing – Thomas Laurent / Nathanaël Berthon / Gustavo Menezes

LMP2

La catégorie LMP2 est pour le moment menée par Nicolas Lapierre (Alpine A470 – Gibson #36 Signatech Alpine), au volant depuis le départ. Il est suivi par Jean-Eric Vergne (Aurus 01 – Gibson #26 G-Drive Racing). Le champion en titre de la Formule E compte moins de 10 secondes de retard, tandis que c’est Anthony Davidson (Oreca 07-Gibson #31 DragonSpeed) qui complète le trio.

Tout reste ouvert en LMP2. Jonathan Hirschi (Oreca 07 – Gibson #39 Graff) ou Nicolas Jamin (Oreca 07 – Gibson #30 Duqueine Engineering), retardés en début de course à cause de crevaisons, ont déjà recollé. Ils sont devant le peloton composé des LMGTE Pro et LMGTE Am.

1 – Alpine A470 #36 Signatech Alpine Matmut – Nicolas Lapierre / André Négrao / Pierre Thiriet
2 – Aurus 01 #26 G-Drive Racing – Job van Uitert / Roman Rusinov / Jean-Eric Vergne
3 – Oreca 07 #31 DragonSpeed – Anthony Davidson / Roberto González / Pastor Maldonado

LM GTE Pro

La Chevrolet Corvette C7.R #63 d’Antonio Garcia attaque la 2e heure en tête, poursuivie par les deux 911 RSR #92 et #93 Porsche GT Team de Michael Christensen et Nick Tandy. La Corvette C7.R #64 occupe la 4e place devant la Porsche 911RSR #91 pilotée par Gianmaria Bruni. Suivent les deux Ford GT#68 et #67 de Dirk Müller et Harry Tincknell devant la Ferrari 488GTE #51 AF Corse d’Alessandro Pier Guidi. Il faut remonter à la 12e place de la catégorie pour trouver l’Aston Martin Vantage #95 Aston Martin Racing de Nicki Thiim. Avec le jeu des ravitaillements, c’est la Porsche 911 RSR #94 Porsche GT Team de Mathieu Jaminet qui pointe en tête quand s’achève la 2e heure.

1 – Porsche 911 RSR #94 Porsche GT Team – Mathieu Jaminet / Dennis Olsen / Sven Müller
2 – Corvette C7.R #63 Corvette Racing – GM – Jan Magnussen / Antonio Garcia / Mike Rockenfeller
3 – Porsche 911 RSR #93 Porsche GT Team – Earl Bamber / Patrick Pilet / Nick Tandy

LM GTE Am

En LM GTE Am, après les débuts en fanfares des Porsche 911 RSR #88 et #77 Dempsey – Proton Racing, c’est le chassé-croisé entre la Ferrari Ferrari 488 GTE #54 Spirit of Race aux mains de Giancarlo Fisichella et la Porsche 911 RSR #77 devant la #86 de Gulf Racing avec Ben Barker aux commandes. Après son tête-à-queue en fin de première heure, la Porsche 911 RSR #88 a plongé à la dernière place de la catégorie. Suivent la #85 Ford GT #85 Keating Motorsports avec Jeroen Bleekemolen au volant à la 4e place devant la Ferrari 488 GTE #62 WeatherTech Racing de Toni Vilander et la Porsche 911 RSR #56 Team Project 1 de Jörg Bergmeister. Le groupe se tient en 30’’. A noter la crevaison à l’arrière droit de la Ferrari 488 GTE #70 MR Racing avec Edward Cheever III au volant qui glisse à la 14e place de la catégorie.

1 – Porsche 911 RSR #77 Dempsey – Proton Racing – Julien Andlauer / Matt Campbell / Christian Ried
2 – Ferrari 488 GTE #54 Spirit of Race – Giancarlo Fisichella / Thomas Flohr / Francesco Castellacci
3 – Porsche 911 RSR #86 Gulf Racing – Ben Barker / Thomas Preining / Michael Wainwright

LM GTE Pro

La Chevrolet Corvette C7.R #63 d’Antonio Garcia attaque la 2e heure en tête, poursuivie par les deux 911 RSR #92 et #93 Porsche GT Team de Michael Christensen et Nick Tandy. La Corvette C7.R #64 occupe la 4e place devant la Porsche 911RSR #91 pilotée par Gianmaria Bruni. Suivent les deux Ford GT#68 et #67 de Dirk Müller et Harry Tincknell devant la Ferrari 488GTE #51 AF Corse d’Alessandro Pier Guidi. Il faut remonter à la 12e place de la catégorie pour trouver l’Aston Martin Vantage #95 Aston Martin Racing de Nicki Thiim. Avec le jeu des ravitaillements, c’est la Porsche 911 RSR #94 Porsche GT Team de Mathieu Jaminet qui pointe en tête quand s’achève la 2e heure.

1 – Porsche 911 RSR #94 Porsche GT Team – Mathieu Jaminet / Dennis Olsen / Sven Müller
2 – Corvette C7.R #63 Corvette Racing – GM – Jan Magnussen / Antonio Garcia / Mike Rockenfeller
3 – Porsche 911 RSR #93 Porsche GT Team – Earl Bamber / Patrick Pilet / Nick Tandy

 

LM GTE Am

En LM GTE Am, après les débuts en fanfares des Porsche 911 RSR #88 et #77 Dempsey – Proton Racing, c’est le chassé-croisé entre la Ferrari Ferrari 488 GTE #54 Spirit of Race aux mains de Giancarlo Fisichella et la Porsche 911 RSR #77 devant la #86 de Gulf Racing avec Ben Barker aux commandes. Après son tête-à-queue en fin de première heure, la Porsche 911 RSR #88 a plongé à la dernière place de la catégorie. Suivent la #85 Ford GT #85 Keating Motorsports avec Jeroen Bleekemolen au volant à la 4e place devant la Ferrari 488 GTE #62 WeatherTech Racing de Toni Vilander et la Porsche 911 RSR #56 Team Project 1 de Jörg Bergmeister. Le groupe se tient en 30’’. A noter la crevaison à l’arrière droit de la Ferrari 488 GTE #70 MR Racing avec Edward Cheever III au volant qui glisse à la 14e place de la catégorie.

1 – Porsche 911 RSR #77 Dempsey – Proton Racing – Julien Andlauer / Matt Campbell / Christian Ried
2 – Ferrari 488 GTE #54 Spirit of Race – Giancarlo Fisichella / Thomas Flohr / Francesco Castellacci
3 – Porsche 911 RSR #86 Gulf Racing – Ben Barker / Thomas Preining / Michael Wainwright

17h08

👀Onboard avec la #91 de qui part à la chasse de la #67!

17h23

La #1 part en tête à queue à la sortie des esses de la forêt! 🤐 au volant!

17h26

Il reste encore 21:35:50

#Mans

17h38

Changement de pilote pour la #8 : ❌ ✅

17h51

La #69 qui part en tête à queue dans la montée du Dunlop!

17h54

La numéro #29 qui perd son pneu arrière droit

18h00

Le point à 18 heures

LMP1

Kamui Kobayashi a relayé Mike Conway (Toyota TS050 Hybrid #7 Toyota Gazoo Racing) tandis que Fernando Alonso a pris le volant après Sebastien Buemi sur la voiture sœur (Toyota TS050 Hybrid #8 Toyota Gazoo Racing). L’écart entre les deux hommes était de 43 secondes au début du relais.

Les voitures de l’équipe SMP Racing tournent régulièrement en 3’22, Stoffel Vandoorne (BR Engineering BR1 – AER #11 SMP Racing) a pris son premier relais durant cette heure. Problèmes avec un écrou de roue sur la Rebellion R13 – Gibson #1 de Rebellion Racing. Une intervention sur la suspension arrière a encore ralenti l’auto, qui avait dû composer avec une crevaison pendant la première heure de course, et une sortie de piste de Bruno Senna en sortie du S de la forêt.

1 – Toyota TS050 Hybrid #7 Toyota Gazoo Racing – Mike Conway / Kamui Kobayashi / Jose-Maria Lopez
2 – Toyota TS050 Hybrid #8 Toyota Gazoo Racing – Sébastien Buemi / Kazuki Nakajima / Fernando Alonso
3 – Rebellion R13 #3 Rebellion Racing – Thomas Laurent / Nathanaël Berthon / Gustavo Menezes

LMP2

Quintuple relais pour Nicolas Lapierre à bord de l’Alpine A470 – Gibson #36 Signatech Alpine. Le pilote français occupe le commandement de l’épreuve avec autorité depuis les débuts, et doit maintenant se battre avec Job van Uitert, qui a relayé Jean-Eric Vergne (Aurus 01 – Gibson #26 G-Drive Racing). La voiture est frappée d’une pénalité de stop & go pour non-respect de la procédure de Full Course Yellow (régime ralenti sur tout le circuit).

Les 15 premiers sont dans le même tour au commencement de la troisième heure de course.

1 – Alpine A470 #36 Signatech Alpine Matmut – Nicolas Lapierre / André Négrao / Pierre Thiriet
2 – Aurus 01 #26 G-Drive Racing – Job van Uitert / Roman Rusinov / Jean-Eric Vergne
3 – Oreca 07 #31 DragonSpeed – Anthony Davidson / Roberto González / Pastor Maldonado

LM GTE Pro

La Chevrolet Corvette C7.R #63 de Jan Magnussen et la Porsche 911 RSR #93 Porsche GT Team aux mains de Patrick Pilet ne se lâchent pas en tête de course. Même si les ravitaillements viennent troubler la hiérarchie, c’est leur duel qui anime ce début de course. A leur poursuite, et seulement séparés de quelques secondes, la Ford GT#67 de Jonathan Bomarito, la Ferrari 488 GTE #51 de James Calado et les Porsche 911 RSR #91 et #92 du Porsche GT Team pilotée par Richard Lietz et Michael Christensen prennent l’ascendant à tour de rôle et au gré des ravitaillements.

1 – Ferrari 488 GTE #51 AF Corse – James Calado / Alessandro Pier Guidi / Daniel Serra
2 – Corvette C7.R #63 Corvette Racing – GM – Jan Magnussen / Antonio Garcia / Mike Rockenfeller
3 – Ford GT #67 Ford Chip Ganassi Team UK – Andy Priaulx / Harry Tincknell / Jonathan Bomarito

LM GTE Am

En LM GTE Am, la Porsche 911 RSR #77 Dempsey – Proton Racing occupe toujours la tête mais c’est désormais la Porsche 911 RSR #56 Team Project 1 de Jörg Bergmeister et la Ford GT #85 Keating Motorsports avec Jeroen Bleekemolen au volant qui se montrent menaçantes devant l’Aston Martin Vantage #90 TF Sport de Euan Hankey qui entre dans la danse. Suivent la Ferrari #62 WeatherTech Racing aux mains de Toni Vilander et les 488 GTE #84 JMW Motorsport de Rogardo Baptista et la #54 Spirit of Race de Giancarlo Fisichella. La Ferrari 488 GTE #83 de Kessel Racing tient sa position, le trio féminin avec Manuela Gostner actuellement au volant occupe la 11e place de la catégorie.

1 – Porsche 911 RSR #77 Dempsey – Proton Racing – Julien Andlauer / Matt Campbell / Christian Ried
2 – Ford GT #85 Keating Motorsports – Jeroen Bleekemolen / Ben Keating / Felipe Fraga
3 – Ferrari 488 GTE #84 JMW Motorsport – Jeffrey Segal / Rodrigo Baptista / Wei Lu

18h17
Le duel continue ! La Ferrari #51 dépasse la #67!
18h18
Du suspense en GTE pro ! La n°63 mène la danse mais et surtout , à l’image de sa n°92 qui a signé un dépassement XXL sur l’Aston Martin n°95, restent à l’affût !

18h25

La #67 est également dépassée par la #93 !

18h28

Limiiiiite limite la #91 de dans le virage de Mulsanne! 😶

18h47

Mais qui sera le plus rapide au Pitstop ? 🤔 ou ?

18H55

La #49 qui rate le virage d’Indianapolis !! Plus de peur que de mal!

19h00

il reste 20h00 de cours Qui va gagner ?

19H05

On fait le point de 19h

apres 4 heures de course

1️⃣ #7 2️⃣ #8 3️⃣ #3

Leaders par catégorie ⏱️ #7 #26 #63 #77

CLASSEMENT ⏱️ #7 2️⃣ #8 3️⃣ #3

CLASSEMENT ⏱️1️⃣ #63 2️⃣ #93 3️⃣ #51

CLASSEMENT ⏱️1️⃣ #77 2️⃣ KEATING MOTORSPORTS #85 3️⃣ #84

 

19h38

Les 4⃣4 fantastiques #63 #92 #93 #51 ! Les 4 leaders de la catégorie GTE Pro ! Quelle bagarre

19h58

La VAR a tranchée, 5 secondes de pénalités pour la #50!

20h00

Le point à 20 heures

Pas de changement en tête de la course mais de belles passes d’armes en LMP2 et surtout en LM GTE Pro, la catégorie qui assure le spectacle en piste !

LMP1

Kamui Kobayashi et la Toyota TS050 Hybrid #7 mènent toujours la danse devant son coéquipier Fernando Alonso (#8), les deux pilotes étant derrière le volant depuis plus de deux heures. Les deux prototypes japonais devancent les deux BR Engineering BR1 #11 et #17 de SMP Racing et la Rebellion R-One #3 de Rebellion Racing, ces trois dernières échangeant leurs positions au fil des ravitaillements.

1 – Toyota TS050 Hybrid #7 Toyota Gazoo Racing – Mike Conway / Kamui Kobayashi / Jose-Maria Lopez
2 – Toyota TS050 Hybrid #8 Toyota Gazoo Racing – Sébastien Buemi / Kazuki Nakajima / Fernando Alonso
3 – BR Engineering BR1 #11 SMP Racing – Mikhail Aleshin / Stoffel Vandoorne / Vitaly Petrov

 

LMP2

L’Alpine A470 #36 de Pierre Thiriet a perdu le commandement après le dépassement de Job van Uitert et de l’Aurus #26 de G-Drive Racing dans la ligne droite des Hunaudières. Malgré un changement de pilote lors du ravitaillement suivant, l’équipe russe a gardé l’avantage sur sa rivale française. A quelques encablures suit l’Oreca #37 de Jackie Chan DC Racing qui a pris l’ascendant sur l’Oreca #31 de DragonSpeed.

1 – Aurus 01 #26 G-Drive Racing – Job van Uitert / Roman Rusinov / Jean-Eric Vergne
2 – Alpine A470 #36 Signatech Alpine Matmut – Nicolas Lapierre / André Négrao / Pierre Thiriet
3 – Oreca 07 #37 Jackie Chan DC Racing – David Heinemeier Hanson / Jordan King / Ricky Taylor

LM GTE Pro

La bataille fait plus que jamais rage entre les quatre voitures de tête regroupées en trois secondes ! Après les derniers ravitaillements, c’est la Porsche 911 RSR #92 de Laurens Vanthoor qui occupe la tête devant la Ferrari 488GTE #51 de Daniel Serra, la Chevrolet Corvette C7.R #63 et la Porsche 911 RSR #93 de Earl Bamber. C’est à une course sprint que l’on assiste, une lutte roue dans roue qui tient les spectateurs en haleine. Derrière, à 20 secondes, pointent les Ford GT #69 et #67 respectivement aux mains de Scott Dixon et Andy Priaulx.

1 – Porsche 911 RSR #92 Porsche GT Team – Michael Christensen / Kévin Estre / Laurens Vanthoor
2 – Ferrari 488 GTE #51 AF Corse – James Calado / Alessandro Pier Guidi / Daniel Serra
3 – Corvette C7.R #63 Corvette Racing – GM – Jan Magnussen / Antonio Garcia / Mike Rockenfeller

LM GTE Am

La lutte se circonscrit toujours entre trois voitures : la Ford GT #85 Keating Motorsports aux mains actuellement de Felipe Fraga, la Porsche 911 RSR #77 Dempsey – Proton Racing et la Ferrari 488 GTE #84 JMW Motorsport de Wei Lu qui se tiennent en un peu plus de trente secondes. A signaler, la sortie de piste de l’Aston Martin Vantage #98 de Paul Dalla Lana qui a aussitôt repris la course et, en fin de cette 5e heure, celle de la Ferrari 488 GTE #54 Spirit of Race de Francesco Castellacci qui cause une neutralisation sous « Full Yellow ».

1 – Ford GT #85 Keating Motorsports – Jeroen Bleekemolen / Ben Keating / Felipe Fraga
2-  Porsche 911 RSR #77 Dempsey – Proton Racing – Julien Andlauer / Matt Campbell / Christian Ried
3 – Ferrari 488 GTE #84 JMW Motorsport – Jeffrey Segal / Rodrigo Baptista / Wei Lu

20h14

Safety car, suite à une sortie de route de la #43 !

20h46

Quel choc entre la #64 et #88 à la sortie du virage Porsche!

21h00

21h04

Superbe dépassement de sur la #11 et qui s’empare de la 3e place au général !

21h11

Incroyable ! Sortie de piste et tête à queue de dans la chicane qui venait de s’emparer de la 3e place avec la Rebellion R13 – GIBSON

21h20

1er abandon de cette 87e édition des suite à une sortie de piste : la C7.R #64

https://platform.twitter.com/widgets.js

 

Apres une petit pause on doit revoir le classement apres 10 Heure de course

01:08

01h10

Tour embarqué de nuit à bord de la #7 TS050, en tête de la course !

01h26

Longue glissade de la #17 au virage du karting !

 

02h00

Avant de vous laisser et vous retrouve a 7h00

petit classement et recupulative des Accidents

et revenons sur le point a 02h00

moi je vous laisse on se retrouve a 7h00 si vous voulais voir  le live France 3 reste jusqu’a 6h du matin

Bonne nuit 🙂

 

Bonjour, nous revoila apres une bonne nuit ^^ on va reparler se qui c’est passer il reste 4h:29

presque aucun changement

au se retrouve a 11h

11h05

11h15

La Porsche 911 RSR #91 de Porsche GT Team écope d’une pénalité de 10 secondes pour non-respect de la procédure Full Course Yellow.
Vitaly Petrov : « Je ne veux pas encore parler du podium. Il peut encore se passer beaucoup de choses. Nous sommes encore loin de monter sur le podium. On doit être prudent désormais notamment dans le trafic. »
L’Oreca 07-Gibosn #43 de RLR Sport/Tower Evets s’est immobilisée quelques instants dans la ligne droite des stands.
Jean-Eric Vergne, pilote de l’Aurus 01-Gibson #26 de G-Drive Racing réalise un nouveau chrono record pour cette voiture. Il a bouclé les 13,626 km du circuit des 24 Heures du Mans e 3’29’’021.

11h20

11h25

Drapeau jaune au virage d’Indianapolis ! L’Oreca 07-Gibson #29 de Racing Team Nederland pilotée par Nyck de Vries a percuté la pile de pneus à haute vitesse. La Direction de course décide le déploiement des voitures de sécurité. Cette voiture pointe à la 15e place du classement général et en 10e position de la catégorie LMP2.

11h28

Drapeau jaune au virage d’Indianapolis ! L’Oreca 07-Gibson #29 de Racing Team Nederland pilotée par Nyck de Vries a percuté la pile de pneus à haute vitesse. La Direction de course décide le déploiement des voitures de sécurité. Cette voiture pointe à la 15e place du classement général et en 10e position de la catégorie LMP2.

11h40

Nyck de Vries, pilote de la Dallara P219-Gibson #29 revient sur sa sortie de piste au virage d’Indianapolis : « Je vais bien même si ça a été un choc assez violent. J’ai probablement eu une crevaison ou une casse de suspension mais ce n’était assurément pas une erreur de pilotage de ma part. J’espère que l’équipe va pouvoir réparer la voiture et que nous pourrons rejoindre l’arrivée. »

11h45

Nyck de Vries, pilote de la Dallara P219-Gibson #29 revient sur sa sortie de piste au virage d’Indianapolis : « Je vais bien même si ça a été un choc assez violent. J’ai probablement eu une crevaison ou une casse de suspension mais ce n’était assurément pas une erreur de pilotage de ma part. J’espère que l’équipe va pouvoir réparer la voiture et que nous pourrons rejoindre l’arrivée. »

11h50

Drapeau jaune au virage Porsche ! La Chevrolet Corvette C7.R #63 de Corvette Racing pilotée par Jan Magnussen est partie en tête à queue et a heurté le mur par l’avant. Le pilote danois est parvenu à ramener sa voiture au stand et les mécaniciens la rentre instantanément dans le stand. Cette voiture menait la catégorie LM GTE Pro. La Ferrari #51 de l’équipe AF Corse hérite du commandement.

Le point à 12 heures

Trois heures avant le drapeau à damier, les cartes n’ont pas été rebattues. Toyota et Alpine sont toujours en tête des LMP1 et LMP2. En LM GTE Pro, le suspense était toujours à son comble avant la sortie de la Corvette.

LMP1

Après avoir repris la piste pour quelques tours, la Rebellion R13 #3 de Rebellion Racing (alors 5e) est à nouveau rentrée dans son box pour une intervention mécanique. Elle reste à la dernière place des LMP1. Dépassée par l’Alpine A470 #36 suite à ses 10 minutes d’arrêt, la Rebellion R13 #3 reprend la piste en 6e position à 10 h 25.

Aux avant-postes, la Toyota TS050 Hybrid #7 de Kamui Kobayashi, dans son 333e tour, mène toujours la course avec désormais 2’10’’ d’avance sur la voiture sœur, la #8 de Fernando Alonso. Le podium provisoire est complété par la BR Engineering BR1 #11 de SMP Racing, avec Mikhail Aleshin actuellement au volant.

1 – Toyota TS050 Hybrid #7 Toyota Gazoo Racing – Mike Conway / Kamui Kobayashi / Jose-Maria Lopez
2 – Toyota TS050 Hybrid #8 Toyota Gazoo Racing – Sébastien Buemi / Kazuki Nakajima / Fernando Alonso
3 – BR Engineering BR1 #11 SMP Racing – Mikhail Aleshin / Stoffel Vandoorne / Vitaly Petrov

LMP2

La Ligier JS P217 #32 de United Autosports perd son capot arrière sans raison apparente. Après un arrêt au stand, elle repart et occupe la dernière position de la catégorie.

Profitant de l’immobilisation prolongée de la Rebellion R13 #3, l’Alpine A470 #36 de Signatech Alpine Matmut, pilotée par Nicolas Lapierre, gagne une place est intègre le top 5 du classement général à 10 h 25.

Peu avant 11 heures, Jean-Eric Vergne signe, au volant de l’Aurus 01 #26 de G-Drive Racing, le premier tour d’une LMP2 sous les 3’30 avec un beau 3’29’’430. A noter la belle remontée de l’Oreca 07 #30 de Duqueine Engineering, grâce entre autres au travail de Romain Dumas, qui pointe à la 4e position des LMP2 et 9e au général, alors qu’il reste 4 heures de course.

Dixième de la catégorie LMP2 (15e au classement général), Nyck de Vries perd le contrôle de sa Dallara P217 #29 de Racing Team Nederland dans Indianapolis et finit dans les pneus. Malgré le train avant ouvert, le pilote néerlandais réussit à reprendre la piste, toujours sous régime de voiture de sécurité, pour tenter de rallier son stand. Il n’en est toujours pas ressorti à midi.

1 – Alpine A470 #36 Signatech Alpine Matmut – Nicolas Lapierre / André Négrao / Pierre Thiriet
2 – Oreca 07 #38 Jackie Chan DC Racing – Gabriel Aubry / Stéphane Richelmi / Ho-Pin Tung
3 – Oreca 07 #28 TDS Racing – Loïc Duval / François Perrodo / Matthieu Vaxivière

LM GTE Pro

Coup de théâtre en LM GTE Pro, Corvette au tapis, Ferrari en tête devant Porsche. 

Corvette, Ferrari, Porsche. C’est dans cet ordre que les trois constructeurs se suivaient en tête de la catégorie depuis plusieurs heures. Un vrai bras de fer qui nous tenait en haleine depuis plusieurs heures entre la Chevrolet Corvette C7.R #63 de Corvette Racing et la Ferrari 488 GTE #51 AF Corse. Avec une stratégie de ravitaillements décalés par rapport aux autres équipes de pointe en LM GTE Pro, la Ferrari prenait régulièrement le commandement, puis l’abandonnait au profit de la Corvette.

L’écart était d’une dizaine de secondes entre les deux voitures, et il était encore à 11 h 45 bien difficile de savoir qui allait tirer son épingle du jeu. Malheureusement, Jan Magnussen est parti à la faute avec la Corvette dans les virages Porsche. La voiture est partie en toupie, puis a percuté le mur. Elles est repartie et a chuté au septième rang. 

Et si les Porsche 911 RSR #91 et #93 du Porsche GT Team s’invitaient dans cette lutte finale ? Elles en sont capables, car elles sont dans le même tour que la Ferrari tout comme les deux Ford GT (la #67 et la #68).

1 – Ferrari 488 GTE #51 AF Corse – James Calado / Alessandro Pier Guidi / Daniel Serra
2 – Porsche 911 RSR #91 Porsche GT Team – Gianmaria Bruni / Richard Lietz / Frédéric Makowiecki
3 – Porsche 911 RSR #93 Porsche GT Team – Earl Bamber / Patrick Pilet / Nick Tandy

LM GTE Am

En tête depuis la cinquième heure de course, la Ford GT #85 du Keating Motorsports se maintient au sommet de la hiérarchie, malgré une alerte. Les mécaniciens sont intervenus pour changer les freins. La Porsche 911 RSR #56 Team Project 1 est à l’attaque pour revenir… Jeroen Bleekemolen, Ben Keating et Felipe Fraga doivent encore poursuivre leur effort pendant les trois heures à venir pour conserver la tête. A suivre. 

1 – Ford GT #85 Keating Motorsports – Jeroen Bleekemolen / Ben Keating / Felipe Fraga
2 – Porsche 911 RSR #56 Team Project 1 – Jörg Bergmeister / Patrick Lindsey / Egidio Perfetti
3 – Ferrari 488 GTE #84 JMW Motorsport – Jeffrey Segal / Rodrigo Baptista / Wei Lu

13h51

Il reste encore 1h10 de course

des pilote se change dans different consesionnaire

14h03

La Toyota TS050 Hybrid #7 au ralenti, la #8 prend la tête !

On signale une crevaison sur la voiture pilotée par José Maria Lopez. La victoire finale est probablement en train de se jouer alors que la voiture japonaise va regagner son stand dans quelques instants.

15h01

Drapeau à damier !
La Toyota TS050 Hybrid #8 pilotée par Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima et Fernando Alonso remporte la 87e édition des 24 Heures du Mans et remporte par la même occasion le Championnat du Monde d’Endurance des pilotes LMP de la FIA devant 252 000 spectateurs. La Toyota TS050 Hybrid #7 du trio Conway/Kobayashi/Lopez termine deuxième à 16 secondes devant la BR Engineering BR1-AER #11 de SMP Racing.

En catégorie LMP2, l’Alpine A470-Gibson #36 de Signatech Alpine Matmut, décroche une deuxième victoire consécutive et remporte le Trophée FIA des équipes LMP2.

La Ferrari 488 GTE #51 de AF Corse pilotée par James Calado, Alessandro Pier Guidi et Daniel Serra s’adjuge la victoire en catégorie LM GTE Pro au terme d’une course intense. En LM GTE Am, c’est la Ford GT #85 de Keating Motorsports qui s’impose.

Toyota remporte l’édition 2019

Après une course gérée de bout en bout et malgré un coup de théâtre dans la dernière heure, Toyota s’impose pour la deuxième fois dans la Sarthe

Avant que le drapeau français ne soit présenté, hier à 15 heures, par S.A.S. la Princesse Charlène de Monaco, Toyota était déjà le grand favori de cette 87e édition des 24 Heures du Mans. Mais il restait un défi de taille à affronter : le double tour d’horloge sarthois, exigeant, impitoyable pour les machines comme pour les hommes. Toyota sait mieux que n’importe quel autre constructeur à quel point rien n’est jamais gagné ici. Une fois encore, dans la dernière heure, Le Mans a montré son visage implacable : la Toyota TS050 Hybrid #7 Toyota Gazoo Racing, à qui la victoire était promise, échoue finalement à la deuxième place. C’est la Toyota TS050 Hybrid #8 Toyota Gazoo Racing de Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima et Fernando Alonso qui s’impose au final. Toyota devient ainsi le premier constructeur japonais à compter deux succès en Sarthe. Une troisième consécration d’affilée en 2020 lui permettrait de conserver définitivement le grand Trophée des vainqueurs…

 

1 – Toyota TS050 Hybrid #8 Toyota Gazoo Racing – Sébastien Buemi / Kazuki Nakajima / Fernando Alonso
2 – Toyota TS050 Hybrid #7 Toyota Gazoo Racing – Mike Conway / Kamui Kobayashi / Jose-Maria Lopez
3 – BR Engineering BR1 #11 SMP Racing – Mikhail Aleshin / Stoffel Vandoorne / Vitaly Petrov

17h32

Merci de nous avoir suivi pendant près de 30 heures en direct à l’occasion de la 87e édition des 24 Heures du Mans.

Nous vous donnons d’ores et déjà rendez-vous pour la 88e édition qui se déroulera les 13 et 14 juin 2020. Elle constituera de nouveau la finale du Championnat du Monde d’Endurance FIA WEC.

Retrouve moi samedi prochain

Publicités

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s